jeudi 24 novembre 2011

Tu sais pas ce que je viens d'apprendre ?

Je marchais tout à l'heure dans la rue, enfin, je boitais. Et une jeune fille derrière moi était au téléphone. J'ai ralenti le pas. Parce que je dois l'admettre, s'il y a une chose qui me fera toujours tripper c'est d'écouter une moitié de conversation, d'en imaginer l'autre, et de rire doucement de ce que les gens peuvent bien se raconter.

Voilà donc une partie de la conversation de ce soir :

"Tu sais pas ce que je viens d'apprendre"
Blanc
"Leila"
Gros blanc
...
Vraiment long... dramatiquement long.
"elle kiffe"
Oui bon la jeune fille devait avoir dans les 15 ans, nous lui pardonnons ce langage familier dû à l'émotion.
"mon pélo"
Gros blanc.

Ah ouais, pélo = mec en lyonnais pure souche (voire banlieusard un peu aussi).

"Je suis trop choquée"



Et là son interlocuteur s'est certainement confondu dans des façons de ne pas tomber dans le traumatisme quotidien d'apprendre que notre homme attire d'autres femmes, que d'autres femmes peuvent le trouver aussi bien (parfois mieux) que nous ne le trouvons nous même. Que dans le fond, elle devrait se sentir flattée. Mais vu l'attitude, je pense qu'elle va attendre la jeune Leila à la sortie de son cours d'anglais (parce que là, elle est assise "presque" devant lui, et qu'elle essaye de l'aguicher... ).

J'adore les drames quotidiens de nos adolescents, tellement plus réelles que les drames télévisuelles d'adultes feintant l'adolescence.


Sinon, côté miam-optimiste, j'ai essayé un resto ce midi, trop mimi, plutôt yummy, un peu mini (faut éviter d'amener les Monsieurs-ventre-sur-pattes), guimauve maison inclus : c'est le nouveau bébé lyonnais de la bloggeuse Guillemette

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire